Etablissements Didier Soulenq

A Thérondels chez les Soulenq, on fabrique des beaux parquets de chêne depuis 1930. Cette année-là, le grand-père de Didier Soulenq fonda l’entreprise familiale. Ce faisant, celui-ci ne faisait que poursuivre une histoire d’amour avec le bois puisqu’il était auparavant spécialisé dans l’exploitation forestière et le sciage. Une activité historique sur ce plateau du Carladez où se trouve situé Thérondels.

Pour débiter ses lattes de parquet, Didier Soulenq, le petit-fils du fondateur ne déroge pas à la tradition. Il recourt uniquement à des chênes du pays qu'il trouve dans le Nord-Aveyron et le Sud-Cantal.

Avec un critère draconien : ses chênes doivent être vieux, âgés d’au moins 300 ans. Seule condition pour que les parquets soient aussi durs que résistants. La principale différence de ces chênes du Carladez par rapport à leurs cousins de l’Allier, c’est qu’ils sont beaucoup plus veinés. Au final, cela donne donc une beauté nervurée sur le sol, un sol de caractère.

Avant de les débiter en lattes, Didier Soulenq fait lui-même sécher ses vieux chênes dans des séchoirs traditionnels alimentés à partir de la sciure de l’atelier.
Quant au style de fabrication, la maison Soulenq ne produit ni parquets flottants ni parquets collés mais uniquement des lattes de 23 mm d’épaisseur à clouer sur des chevrons. Cette épaisseur et la qualité des bois utilisés constituent une garantie de durée. Celle d’un sol fait non pour une ou deux générations mais plutôt pour dix.

Vous l’aurez compris ces parquets s’adressent d’abord à ceux qui veulent construire pour un avenir à très long terme tout en s’appuyant sur des matériaux et un savoir-faire traditionnel éprouvé. Des parquets destinés aux amoureux des beaux bois qui recherchent résistance, beauté et caractère.

 







Informations pratiques

Gamme à partir de 16,5 H.T le m2


Ets Didier Soulenq
Gorce
12600 Thérondels
Tel : 05 65 66 20 87
Fax : 05 65 66 23 47
Email : soulenq.didier@club-internet.fr

Site internet

retour haut de page